Sara, une victoire contre le destin

Le 4 février sort en librairie le roman de Stefan Agopian intitulé Sara. Je me dois d’être sage et sobre, mais mon coeur exulte, sachez-le, chers lecteurs de ce blog.

Ce livre que je tiens en main est doublement sauvé. Il a vu le jour en 1987 en roumain après maintes tribulations (je rapporte le récit que m’en a fait l’auteur dans la préface)…et il renaît aujourd’hui en français après que j’ai pris la décision de traduire et publier un roman de Stefan Agopian dès 2005, quand il a été l’invité des Belles EtrangèresL’Inventaire avait alors publié un extrait d’un autre de ses romans (trad. Paula Benz-Fauci). La MEET de Nantes avait publié avant cela un extrait de son Manuel des Evénements (trad. Odile Serre). Mais il faut bien un roman entier pour apprendre à connaître cet écrivain plutôt inclassable pour lequel « tout ce qui n’est pas dans ma tête n’existe pas ».

sara stefan agopian

Sara est donc l’aboutissement d’un long et beau travail de découverte puis d’écriture de la traduction, mené en toute complicité avec l’auteur dont je salue encore ici le grand talent  humain qui lui permet d’être un si grand écrivain.

Un peu de curiosité? On peut déjà savourer les premières pages ici, sur le site du distributeur numérique EdenLivres! Et à partir de demain, chez votre libraire!

 

One thought on “Sara, une victoire contre le destin

  1. Ida Papiernik

    Bonjour,
    Je viens de lire la dernière page du magnifique roman Sara, admirablement traduit. Il me semble que auteur et traductrice ont travaillé avec une telle empathie que nous, lecteurs, le ressentons.
    Ce que je regrette, c’est de n’avoir pas assez de connaissance de l’Histoire pour apprécier toutes les subtilités du contexte historique…
    Je remercie les deux écrivains pour ce bonheur de lecture
    Ida Papiernik, centre MEDEM, Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.