Écoutez le chapitre 20 de Solénoïde de Mircea Cărtărescu

J’étais en train de mettre à jour la page de Solénoïde ICI quand j’ai reçu un commentaire très agréable sur ma traduction et alors… j’ai découvert la chaîne Youtube d’un lecteur extraordinaire. Ci-dessous ce que Oncléo écrit au sujet de ce livre majeur.

On voudrait pouvoir le dire simplement : parmi les contemporains, on n’a jamais rien lu de si grand que Solénoïde, de Mircea Cărtărescu – superbement traduit par Laure Hinckel. Tout y est. Et encore le reste. Tout s’y trouve qu’on ne savait plus avoir perdu. Tout ce qu’on n’imaginait même pas possible du livre. Que peut la littérature face aux trous noirs ? Peut-être rien. Et c’est pourquoi Cărtărescu est le grand maître de « l’art de ne pas écrire de livres ». Un immense génie. Bien sûr, vous devez tout lire. Mais en attendant, on partage le chapitre 20 de Solénoïde, si beau, si troublant, si parfait, comme toutes ses autres pages. @Les Éditions Noir sur Blanc

Et puis le lien vers la lecture à haute voix avec un peu de musique très bien choisie. Beaucoup aimé cette voix. Et vous, l’aimerez-vous? Oncléo lit le chapitre 20 de Solénoïde:

« Le maître des rêves, le grand Isachar, était assis devant le miroir« … On y va? Bonne écoute!

 

 

One thought on “Écoutez le chapitre 20 de Solénoïde de Mircea Cărtărescu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.