La part des anges, c’est l’impondérable perte de volume d’un alcool au cours de son vieillissement. Pour moi, c’est ce qui s’évapore lors du passage d’un texte d’une langue à l’autre. J’essaie, au cours de mes traductions, de prendre des notes sur mon travail. Cela fait le contenu d’une partie des articles publiés ici.

Le reste concerne les publications, les auteurs, leur réception en France.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.