Les 20 ans d’Humanitas

 

Les 20 ans d’Humanitas

Par Laure Hinckel dans Blog 18 Juin 2010

les20ansdhumanitas-copie-1.JPG

Le 20ème anniversaire des éditions Humanitas est un événement dignement fêté au Salon du livre de Bucarest, le Bookfest… avec la publication de 20 livres et de nombreux lancements en quelques jours. Samedi 12, c’était la cohue. Signatures, présentations de livres, rien que du beau monde. Iimpossible de faire deux pas sans rencontrer une connaissance, un ou une amie, un auteur que j’ai traduit ou que je souhaite traduire.

Pour l’occasion, les éditions Humanitas ont publié ou réimprimé 20 livres. La liste est très intéresssante :

Aniţa Nandriş-Cudla
20 de ani în Siberia (20 ans en Sibérie)

Récit de vie, témoignage. Pour ne pas oublier. Non traduit.

Horia-Roman Patapievici
Zbor în bătaia săgeţii (Vol à l’encontre de la flèche)

Roman initiatique, que j’ai traduit et que j’espère publier un jour.

 

Mircea Cărtărescu
Travesti : publié en français sous le titre Lulu aux éditions Austral. Réinterprété sous forme de roman dessiné par l’artiste Baudouin (éditions l’Association).

Ana Blandiana
Spaima de literatură – La terreur de la littérature.

Recueil d’articles et d’entretiens par une des grandes dames de la littérature roumaine.
Gabriel Liiceanu
Despre limită – De la limite.

Il se trouve que je suis en train de traduire des extraits de ses trois autres « monographies » philosophiques : De la séduction (génial), De la haine et Du mensonge.

Andrei Pleşu
Despre îngeri –
Actualité des anges, tel est le titre que j’ai choisi avec mon éditeur chez Buchet-Chastel pour ce très beau livre dont le sujet est l’Intervalle comme notion philosophique et spirituelle.

Neagu Djuvara
O scurtă istorie a românilor povestită celor tineri – Courte histoire des Roumains racontée à mes petits enfants.
Pas encore traduit.
Mircea Eliade
Jurnalul portughez -Le Journal portugais.

Lucian Boia
Istorie şi mit în conştiinţa românească – Histoire et mythe dans la consicence roumaine.
Non traduit.

Eugène Ionesco
Cântăreaţa cheală. Lecţia. Scaunele. Regele moare – La cantatrice chauve, La leçon, Les Chaises…
Cela fait drôle, de le voir traduit en roumain, la langue de son père…
Ioana Pârvulescu
În intimitatea secolului 19 – Dans l’intimité du 19ème siècle.
Elle est aussi l’auteur d’un très bon roman, avec une héroïne attachante. Entre histoire et intrigue policière. C’est intitulé La vie commence vendredi. Non traduit

Cornel Drăgoi, Elisabeta Rizea
Povestea Elisabetei Rizea din Nucşoara – L’histoire d’Elisabeta Rizea de
Nucşoara : le récit troublant d’une jeune femme qui a aidé la résistance anti-communiste dans les Carpates, tout en espérant qu’un jour l’aide internationale viendrait les sauver. Non traduit.

Alexandru Dragomir
Crase banalităţi metafizice -Crasses banalités métaphysiques.
Parions que ce n’est pas le cas. Non traduit.

Constantin Noica
Rugaţi-vă pentru fratele Alexandru – Priez pour le frère Alexandru.
Non traduit.

Petru Creţia
Oglinzile -Les Miroirs.
Non traduit.

Monica Lovinescu
Diagonale -Diagonales.
La suite de ses fabuleuses mémoires. Non traduit.

Virgil Ierunca
Fenomenul Piteşti -Le phénomène Pitesti.
Traduit du roumain par Alain Paruit avec une préface de François Furet  et publié en 1996 chez Michalon. Livre capital sur l’experience concentrationnaire et la torture dans cette prison de Pitesti d’où tant d’hommes et de femmes ne sont pas revenus.

Emil Cioran
Îndreptar pătimaş – Ce
Bréviaire des vaincus, traduit par Alain Paruit a été le premier livre écrit en roumain par Cioran, à Paris, entre 1941 et 1944.

André Scrima
Timpul rugului aprins – Le Temps du buisson ardent.
Non traduit.

 

Laisser un commentaire