Blog

 

Des articles de mon blog publiés à Bucarest!

03 Mar 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Quand j’ai présenté La Vie quotidienne en Roumanie sous le communisme, je ne pensais pas retrouver un jour ce contenu de mon blog traduit en roumain et publié dans Jurnalul National, un des quotidiens les plus lus en Roumanie! Lavinia Betea, une des collaboratrices de l’ouvrage La vie quotidienne… s’occupe dans ce journal de la « section histoire récente » et publie avec son équipe un supplément destiné à faire « revivre » l’année 1989 au travers de témoignage et de documents qui n’étaient pas accessibles, à l’époque. Le supplément porte le nom de l’officieux du parti communiste roumain, « Scînteia« . Le contenu de mon blog lui plaît beaucoup et voilà comment je me retrouve dans « Scînteia »! Un petit « truc » : vous brillerez en société, quand vous saurez que ce mot qui signifie « l’étincelle » se prononce en roumain… « squin’teilla ». Entrainez-vous!

Fin février 1989 : une modilisation médiatique grandissante

27 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

A la lecture des dépêches AFP et du Monde entre le 21 février et 28 février 1989, on constate que l’indignation grandit à l’égard du régime communiste de Ceausescu. Le 21 février, un message d’Eugène Ionesco est lu à Bruxelles, devant la commission politique du Parlement européen par sa fille Marie-France. La séance est consacrée aux droits de l’homme en Roumanie. Le témoignage du grand écrivain français d’origine roumaine Eugène Ionesco est capital pour éveiller les consciences. Le Figaro publie le texte bouleversant et très dur d’Eugène Ionesco en Une, avec une photo. Vous pouvez lire le texte de Ionesco dans Le Monde en cliquant sur ce tire : « Non assistance à peuple en danger ». Monica Lovinescu (Journal) nous apprend également que le fameux jour de cette audience à Bruxelles, préparée depuis de longues semaines par les opposants roumains, il se trouva même dans la salle un député britannique du Labour, dont…

Eugène Ionesco le 23 février 1989 : « Non assistance à peuple en danger »

26 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Si vous êtes ici, c’est que vous venez de commencer l’article Fin Février 1989, une mobilisation médiatique grandissante. Voici l’article publié dans le Monde :    Jeudi 23 Février 1989   Roumanie : les droits de l’homme devant le Parlement européen  » Non-assistance à peuple en danger « , selon Eugène Ionesco   (21 FEVRIER 1989)   BRUXELLES de notre envoyé spécial La commission politique du Parlement européen a organisé, mardi 21 février, à Bruxelles, une audition publique sur la situation des droits de l’homme en Roumanie. Pendant six heures, les députés – peu nombreux – et des représentants des organisations non gouvernementales ont écouté les interventions d’une dizaine d’experts et de réfugiés. Le tableau qui a été brossé des conditions d’existence actuelles des Roumains est sombre. L’écrivain Eugène Ionesco, d’origine roumaine, devait ouvrir les débats mais, malade, c’est sa fille, Marie-France, qui a lu le discours qu’il avait préparé pour la conférence. Citant…

Je passe sur le divan de Géraldine!

23 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Le blog des coups de coeurs de Géraldine fait partie depuis un bon petit moment de mes promenades virtuelles quasi quotidiennes. On y trouve d’excellentes chroniques de romans, des entretiens avec des écrivains et, depuis peu, un tour d’horizon des différents métiers gravitant autour du livre. Géraldine m’a demandée de témoigner sur celui de traducteur… et c’est là : « traductrice littéraire » ! Bonne lecture et surtout, bonne balade chez Géraldine!

Le cauchemard du pissenlit

23 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Séquence divan: Le plus délicieux cauchemar du traducteur? Hum… peut-être l’imagination échevelée des langues vernaculaires, quand il s’agit de donner un nom aux plantes et aux fleurs du crû… Attention, j’ai dit cauchemar, mais surtout, « délicieux »… Je me régale à plancher sur les mots qui font obstacle. Imaginez mon air perplexe lorsqu’il m’a fallu trouver, mais surtout vérifier ( bonne maladie journalistique héritée de mon ancienne vie) quelle plante se cachait derrière le joli petit nom de « cul-de-poule » ou « fleur-de-maïs« … J’ai rapidement trouvé qu’il s’agissait du pissenlit, en roumain papadia, en retrouvant le nom latin de ce cauchemar des jardins non bio. Et là, j’ai trouvé que les anglais sont descriptifs et surtout, qu’ils nous ont piqué les mots du pissenlit qu’on appelle aussi « dent-de-lion« : chez eux, c’est « dentalion« , comme en portugais, par exemple dente-de-leão ou en allemand Löwenzahn… Mais alors, pourquoi pas de « dent-de-lion » en roumain? C’est vraissemblablement par le grec… παπαδιά qui signifie « épouse de prêtre…

Nouvelles aventures lexicographiques

20 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Les voies du dictionnaire sont impénétrables, je vous le dis! Je cherchais la bonne orthographe de cette danse hongroise, la csárdás que l’on prononce  « tchardach« … Sur mon clavier, je tape à toute vitesse un semblant de « tchardach » et que me suggère mon correcteur automatique?  Le mot « tcharchaf« … Consternation, vérification. Pourquoi autant de surprise? C’est que « tcharchaf » est la prononciation phonétique du mot roumain « cearsaf » qui veut dire « drap ». Tiens, les Roumains ont réussi le tour de force de faire passer un mot aussi commun au français??? Alors qu’il serait temps que d’autres mots roumains (et parmi eux de très jolis mots) trouvent leur place dans le Robert, vu qu’aucun mot français ne correspond vraiment à ce qu’ils décrivent? Je soulève donc mon Robert. Et que dit ce gentil pépère, sur ce mot manifestement passé au français? « Voile souvent noir avec lequel les femmes turques se cachaient le visage ». Interloquée, je passe au dico des synonymes…

« Le quotidien communiste, par Aurora Liiceanu

18 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Extrait de La vie quotidienne en Roumanie sous le communisme Sous la direction d’Adrian Neculau, préface de Serge Moscovici Editions L’Harmattan, 2008. Page 66 de l’ouvrage, Aurora Liiceanu poursuit son étude des comportements en période totalitaire et notamment ceux liés à la pénurie des biens de consommation: « Une bonne étude de la composition des files d’attente conduisait à de meilleures chances d’obtention des produits d’alimentation. Les queues étaient formées de femmes, d’hommes, et d’enfants. Les années ‘80 ont élevé au grade d’accessoires obligatoires le cabas et le filet à commissions, où que l’on se rende. Et si l’on avait de la chance en route? Ce fut une période quand, entre hommes et femmes naquit une solidarité tragique, une sorte d’abandon de la tradition patriarcale qui déléguait aux femmes le souci de l’approvisionnement de la famille. Cette tâche ne revenait plus seulement aux femmes, parce que la situation était devenue dramatique. Les…

16 février 1989 (suite)

18 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Il y a vérité et vérité… L’article qui suit, émis par l’Agence France Presse le 16 février 1989, est exemplaire : tout en étant très factuels, ses auteurs nous font comprendre en une phrase (que j’ai soulignée en rouge) exactement l’inverse de ce qu’affirme le diplomate interrogé. Si ce n’était pour obtenir une réaction défensive, pourquoi le journaliste aurait-il posé la question des restrictions économiques? On imagine le diplomate sur la défensive, l’ensemble des correspondants de presse présents commençant à composer leur article… Pour mettre en perspective cette dépêche et l’affirmation ahurissante du représentant du pouvoir communiste de l’époque, je vous propose un extrait du livre d’Adrian Neculau dont j’ai déjà parlé ici: La vie quotidienne en Roumanie sous le communisme . Il s’agit de la contribution d’Aurora Liiceanu, chercheur à l’Institut de Philosophie et Psychologie de l’Académie roumaine, à lire dans mes Pages, ici :« Le quotidien communiste » par Aurora Liiceanu  « VIENNE 16 fev – La Roumanie aura achevé le remboursement…

Zoli, un parfum inoubliable

16 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Je viens de terminer ce roman. Je sais, j’en ai un autre de Mc Cann à lire dans le cadre du Challenge Lire autour du monde… Et puis un autre encore à lire pour le prochain Café Bouquins… Mais voilà. Ce roman superbe fait partie des lectures qui demeurent dans un coin de l’âme. Comme une écharde de feu que l’on voudrait ne jamais rejeter. Comme une écharpe de peu qui chuchoterait un étrange parfum.

« Fais là ce que tu voudras »

14 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Jouer du klezmer au piano J’ai assisté, lundi soir, au Théâtre du Vieux Colombier -Comédie française à la remise des prix Francine et Albert Bernheim de la fondation du judaïsme français, pour les lettres, les arts et les sciences. Comme cela se fait, chacun des trois lauréats a été présenté par une personnalité. J’ai très envie de vous faire partager un extrait d’une de ces présentations: celle Robert Bober pour le compositeur de musique klezmer Denis Cuniot. Elle me plait particulièrement car on retrouve, au travers d’une anecdote sur  Marc Chagall l’évocation du théâtre, de la musique et de la peinture… Ce post est donc triplement consacré à la création… D’où le choix également de cette toile de Chagall, dont le titre est « La Création ». Robert Bober : « En 1990, à la fondation Pierre Gianadda, à Martigny, en Suisse, étaient exposées des œuvres de Marc Chagall qui n’étaient jamais sorties de Russie où elles étaient…

Abra et Cadabra aimaient la musique décadente

10 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Les régimes communistes trouvaient tous les défauts à la musique rock : emblème culturel du monde capitaliste et décadent, musique de « parasites » et de « chevelus », occupation oisive et bourgeoise. Vous le savez déjà, notamment si vous avez regardé l’excellence émission d’Arte consacrée à Radio Free Europe. Vous avez encore une chance de suivre cet épisode des Mercredi de l’Histoire, rediffusé le 17 février prochain, à 10h30. link   Alors j’ai quelque chose de troublant et de beau pour vous. J’ai glané cela dans le quotidien roumain Jurnalul National : c’est une lettre écrite par deux jeunes filles à l’animateur, sur cette radio mythique, d’une émission musicale. En remerciant Alex Revenco, qui a publié cette lettre dans Jurnalul National hier, je vous en traduit un grand passage : « Cher Andrei, nous écoutons tes émissions depuis de nombreuses années et elles nous plaisent. Depuis tout ce temps nous t’avons envoyé de nombreuses cartes postales et…

Escapades dans la librairie virtuelle roumaine

07 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

J’ai envie de me faire plaisir, donc ce post est consacré à des liens vers des maisons d’éditions ayant pignon sur rue en Roumanie. J’ai hésité, après l’enthousiasme initial (« mais c’est en roumain! Les gens vont rien comprendre! ») et finalement, je me dis la chose  les choses suivantes : -on peut toujours admirer les couvertures des livres et se faire des réflexions, comme par exemple celles concernant les livres anglo-saxons « toujours plus colorés que les nôtres » (lu chez Géraldine… A moins que ce ne soit ailleurs…;)) -le roumain n’est pas difficile à déchiffrer quand il s’agit d’un catalogue… -on peut s’amuser à comparer les couvertures des livres en roumain et en français (hi hi hi, je vous oriente parfois vers les pages des catalogues d’auteurs dont j’ai traduit un ou plusieurs livres…) -on peut aussi découvrir le nombre d’auteurs français en traduction roumaine, signe évident de la francophilie des Roumains… Bref, voici une occasion de promenade dans des librairies virtuelles, escapade, me…

Désir protecteur, par Robert Cobuz

05 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Il s’appelle Robert Cobuz, il est né en 1978, il vit et travaille dans une jolie région de Roumanie nommée Bucovine, et j’aime beaucoup, beaucoup son oeuvre. Des couleurs, un côté naïf sans mièvrerie.  Ce soir, cela fait du bien. http://cobuzyart.blogspot.ro/?view=magazine  Désir protecteur (Dorinta protectoara) Acrylique sur toile. 76×86.

Petites histoires de correction de textes

04 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Avez-vous déjà noté combien il est facétieux, ce logiciel word que nous utilisons presque tous? Surtout quand il s’agit de lui confier la correction automatique de nos humaines erreurs de frappe. Petit florilège conçu au fil de mon travail d’hier: –epsirt, écrivez-vous? Word veille et propose à votre clavier dyslexique epsilon et epsomite! –klezmer n’est pas un genre qu’il agrée… d’où soulignement en rouge et zou! Vous vous retrouvez avec klepper… Word tente parfois de concurrencer le hasard sur le terrain de la poésie et l’étrange et prévertien paysange de votre inconscient peut devenir, selon lui, un pays ange. Ce n’est pas mal, tout ça. Mais vous arrive-t-il d’avaler vos mots? mants apparaît dans le texte. N’ayez crainte, toutes les voies sont possibles, amants, monts, maints ou mantes sont à votre portée. Il y a même de quoi en faire tout un poème, comme « maints amants des monts en mantes d’hiver » par…

3 février 1989 (bis)

03 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Lancement à Bruxelles d’Opération Villages Roumains – OVR Parmi les images qui ont le plus sûrement marqué l’esprit des Occidentaux dans les dernières années du régime communiste roumain, se trouvent celles des destructions massives de monuments historiques. La « systématisation », selon le terme utilisé par le pouvoir d’alors a commencé vers 1984 dans le centre de Bucarest. Puis les autorités voulurent à tout force « faire le bonheur » de la population et construire jusque dans les plus petits villages des « centres agro industriel ». Les villages étaient rasés. Au milieu de toute la misère multiforme engendrée par le système totalitaire dans un pays comme la Roumanie, cet aspect de la violence provoqua une onde de réactions internationales et -surtout, peut-être- toucha en plein coeur la population occidentale. C’est ainsi que naquit à Bruxelles, ce 3 février 1989 « une opération destinée à faire parrainer par des communes du reste de l’Europe 8.000 villages roumains menacés de destruction » peut-on lire dans une dépêche AFP de l’époque. (Les racines du mouvement…

Un peu de légèreté…

3 février 1989

03 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Si vous arrivez directement ici, je vous conseille de lire cela : 1989 – 2009 : l’anniversaire des 20 ans vécu au jour le jour avant d’aller plus loin pour comprendre dans quel contexte je publie sur mon blog ces traces des événements petits ou grands qui ont eu lieu il y a tout juste 20 ans. Début février 1989, l’émotion soulevée par l’émission de Noel Mamère, Résistance, n’est pas retombée. Toute la journée avait d’ailleurs été consacrée à la Roumanie. C’était pour les 71 ans du dictateur Ceausescu. Un pied de nez adressé depuis l’Occident par télévision interposée. Le journaliste avait commencé l’émission en disant ces quelques mots : « Cher Nicolae, au seuil de vos 71 ans, « Résistances » avait le devoir de rendre hommage au grand défenseur des droits de l’homme que vous prétendez être.  Vous conduisez la Roumanie depuis 23 ans, avec un génie inégalé; vous êtes porté…

Article du Monde du 3 février 1989

02 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Vendredi  3 Février 1989   ROUMANIE Le combat de Doina Cornea   (02 FEVRIER 1989)   Deux médecins de l’organisation humanitaire Médecins du monde, les docteurs Jacques Lebas et Patrick Laburthe-Tolra, viennent de se rendre en Roumanie, où ils ont rencontré Mme Doina Cornea, ex-professeur de français à l’université de Cluj, harcelée par la police pour avoir critiqué le régime. Ils nous ont adressé leur témoignage.   Cluj, capitale de la Transylvanie roumaine, 24 janvier. Comme tous les matins, Doina Cornea a ouvert anxieusement la porte de sa maisonnette du 16, rue Alba-Julia. Elle est soulagée : la voie est libre. Elle sait que lorsque la porte est bouchée par le milicien de garde, elle restera recluse toute la journée dans sa maison, sans droit de sortir. C’est avec chaleur, mais non sans surprise, que Doina Cornea nous accueille. Ces derniers jours, des journalistes américains qui essayaient de la rencontrer…

Article du Monde du 17 janvier 1989

02 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Mardi 17 Janvier 1989   La clôture de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe La Roumanie n’a voulu prendre  » aucun engagement  » de respecter le document final   (15 JANVIER 1989)   Les trente-cinq pays participants (toute l’Europe sauf l’Albanie plus les Etats-Unis et le Canada) à la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe, réunie depuis novembre 1986 à Vienne, ont adopté, le dimanche 15 janvier, par consensus, le document de clôture de la CSCE. Celui-ci comporte, en annexe, le mandat pour les vingt-trois pays membres de l’OTAN ou du pacte de Varsovie d’entamer, dans la semaine du 6 mars prochain, des négociations sur les forces armées en Europe. La conférence de Vienne, troisième conférence-bilan dans le cadre des suites de la CSCE après Belgrade (1977) et Madrid (1980-1983), sera close du 17 au 19 janvier en présence des ministres des affaires…

Janvier 1989

02 Fév 2009 Par Laure Hinckel dans Blog

Comme promis hier, voici le premier épisode de ce survol de la presse de 1989, survol assorti des quelques précisions que je peux apporter aux lecteurs de tous horizons découvrant ici une page d’histoire récente.  Aux autres lecteurs connaissant mieux que moi cette période et désirant apporter des commentaires ou des précisions, je précise que les commentaires sont ouverts et disponibles. Bonne lecture! En janvier, plusieurs événements disparates font penser à des galets semés par le petit Poucet de l’histoire en marche : Le 8 janvier, RTL diffuse un entretien avec Valéry Giscard D’Estaing demandant à la France et aux gouvernements occidentaux de sommer Bucarest, comme ils l’ont fait avec l’Union Soviétique, de respecter les accords d’Helsinki. ‘Lancien président évoque le cas de Doina Cornea (voir plus bas), des asiles psychiatriques qui servent à briser mentalement et physiquement les protestataires contre le régime communiste, les persécutions pour délit d’opinion etc. Le 15 janvier 1989, débute…