Le Grand Dépotoir, oeuvre écolo?

Par Laure Hinckel dans Blog

Récemment, j’ai trouvé sur le site Babelio un reproche (il y a aussi des avis très positifs) au sujet du titre choisi pour une de mes traductions. Il s’agit du Grand dépotoir, d’Eugen Barbu, publié par Denoël en décembre 2012. On me dit que nous aurions dû (je dis « nous » puisque cela se décide à plusieurs) intituler ce livre « La Fosse ».

Mais c’est quoi, la littérature roumaine, aujourd’hui? (2014-2015)

Par Laure Hinckel dans Blog

On me pose souvent les questions suivantes à propos de mon métier : « de la littérature roumaine? Il y a quoi comme auteurs là-bas? », ou « C’est un pays où ils écrivent en alphabet russe, non? » ou tout simplement : « Mais pourquoi je n’ai aucun nom d’auteur roumain en tête? » Voilà pourquoi je fais régulièrement l’inventaire de toutes les traductions qui paraissent en français et que mes collègues, les autres traducteurs de littérature roumaine et moi-même nous efforçons de faire connaître.

A travers livres avec Irina Teodorescu, Clara Arnaud et Lucian Dan Teodorovici

Par Laure Hinckel dans Blog

Ce blog renaît sous les auspices de Gaia… Après une longue interruption, je reprends le fil ici, sur mon site intitulé La part des anges comme un clin d’oeil à cette petite partie d’un texte qui s’évapore, mais oui, lorsqu’il passe d’une langue à une autre… J’ai donc participé aux Journées des éditions Gaia… J’y ai rencontré deux belles plumes, Clara Arnaud ( Sur les chemins de Chine et L’orage) et Irina Teodorescu (La malédiction du bandit moustachu et Les étrangères)…

Rencontre au pays des hivers rouges

Par Laure Hinckel dans Blog

Il est des livres qui vous font des cadeaux: celui de vous transporter dans les régions à moitié oubliées de votre enfance ou de votre adolescence. J’ai eu la chance de tomber sur un de ces livres récemment. Dès les premières pages, cet ouvrage m’a soufflé au visage toute une mélodie de vents et de parfums. Il est très difficile de donner à ressentir par les mots un paysage ultra connu, aux descriptions galvaudant son mystère.

Attentats de janvier 2015

Par Laure Hinckel dans Blog

Disparition de la métaphore Dès que l’on m’a demandé de témoigner à l’étranger pour dire l’importance qu’avaient dans ma vie les dessinateurs de Charlie Hebdo massacrés mercredi dernier*, j’ai accepté. Mais je me suis rendu compte presque immédiatement combien il serait difficile de « traduire » mes réflexions en peu de mots. J’ai d’abord pensé, « je vais dire ce que c’est que la France ».

Sara, une victoire contre le destin

Par Laure Hinckel dans Blog

Le 4 février sort en librairie le roman de Stefan Agopian intitulé Sara. Je me dois d’être sage et sobre, mais mon coeur exulte, sachez-le, chers lecteurs de ce blog. Ce livre que je tiens en main est doublement sauvé. Il a vu le jour en 1987 en roumain après maintes tribulations (je rapporte le récit que m’en a fait l’auteur dans la préface)…